Après la famille Blanchet de la région de Messeix, le hasard de nos recherches nous transporte à quelques kilomètres plus à l’est, dans une petite commune du canton de Rochefort-Montagne : Perpezat.

Nos recherches ont débuté dans le hameau de La Plane, où six générations de Brugiere – cultivateurs de père en fils – se succèdent. C’est Michel Brugiere qui s’était installé ici quelques mois avant que n’éclate la Révolution Française, à l’occasion de son mariage avec une fille Monier du lieu. Né en 1749 dans le village de Lacoux, sur la même paroisse de Perpezat, il était le fils de Louis, laboureur à Lacoux, marié avec Jacquette Chabory.

L’absence de mentions de Brugiere dans les registres paroissiaux de Perpezat sur les périodes 1628-1633 et 1645-1646 donne à penser que la famille n’est pas originaire de cette paroisse. Il faut certainement chercher le berceau familial non loin de là, dans le secteur des paroisses de Singles, Avèze et Bourg-Lastic qui apparaît comme le foyer majeur de ce patronyme dans la région.

Write a comment:

*

Your email address will not be published.

© 2015-2018 HISTOIRE DE FAMILLES D'AUVERGNE ET D'AILLEURS...
| ÉTUDE GÉNÉALOGIQUE | N° SIRET : 80955062700016

normal-logo

SUIVEZ-NOUS SUR FACEBOOK